Skin’Up s’engage depuis plusieurs années dans des projets humanitaires et solidaires. Fin 2017, l’entreprise a financé la totalité de la construction du moulin de Balankolé au Niger. Cette démarche, aidée par l’association RECCI Solidaire et l’ONG Niger Ma Zaada, permet aujourd’hui aux femmes et jeunes femmes du village, de sortir de la tâche exténuante et quotidienne du pilage de mil (différentes céréales présentes en Afrique), afin de se consacrer à d’autres activités et de diversifier l’alimentation de leur famille.

Remise du label « Développement Solidaire » à Sophie Beaugé-Duguet


C’est en partie grâce à cette action que Sophie Beaugé-Duguet, présidente et fondatrice du Laboratoire Skin’Up, a reçu la récompense du label « Développement Solidaire », le 28 novembre 2018, donné en mains propres par Régis Samuel, président du label et de l’association humanitaire RECCI Solidaire. Le label « Développement Solidaire » permet de lutter contre l’ultra-pauvreté et favorise la création de richesses pour les plus démunis. Une récompense remise lors d’un événement où étaient présents : Daniel Masson, président de Niger Ma Zaada, Emmanuel Miller, président de la CCI Essonne et Olivier Leonhardt, Sénateur de l’Essonne et membre de la commission du développement durable et de l’aménagement du territoire.

Au travers de ce label, Skin’Up est aujourd’hui reconnue comme pleinement engagée dans la lutte contre l’ultra-pauvreté dans le monde. Cet engagement est l’une de ses priorités. C’est pourquoi, l’entreprise souhaite aller plus loin en lançant l’organisation «Skin’Up Solidaire». Une organisation à but non lucratif destinée au développement de micro-projets humanitaires permettant l’accès à la culture, à l’éducation et au sport. Par la suite, Skin’Up envisage de développer une nouvelle marque dont une partie des ventes sera reversée à un nouveau projet.